Une nouvelle version pour le DICRIM

Le Dicrim vient d’être réactualisé et distribué à l’ensemble des aytrésiens avec le magazine municipal de mai/juin 2021.

Obligatoire et régi par le Code de l’environnement, le Dicrim est réalisé par le maire selon les informations présentées dans le Dossier départemental sur les risques majeurs de la Charente-Maritime. Sur la base des éléments transmis par le préfet, le maire établit ce document qui présente les risques majeurs auxquels la commune est exposée, ainsi que les mesures de prévention prévues dans le Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

À Aytré, plusieurs risques majeurs sont connus. Ils sont répartis en trois catégories. La première concerne les risques naturels et renvoie inévitablement au souvenir de la tempête Xynthia qui a durement frappé le littoral atlantique et notre commune en février 2010.

Ils comprennent les risques de submersion marine, les risques météorologiques (tempêtes et vents violents, canicule, grand froid…), les risques sismiques et de mouvements de terrain. Autre type de risques : les risques technologiques, dont les risques industriels et le transport de matières dangereuses. Enfin, la troisième et dernière catégorie inclut les autres risques, à savoir le plan Vigipirate et la menace d’attentats, le risque sanitaire que nous connaissons depuis un an avec la pandémie du Covid-19, et enfin le cyber risque qui vise les systèmes informatiques.

À chaque risque majeur, les aytrésiennes et aytrésiens recevront des consignes claires de la part des services de la Ville grâce à plusieurs moyens de communication (panneaux d’affichage, SMS, appels téléphoniques, porte-à-porte, radio, véhicules sonorisés…).

Connaître les risques, c’est permettre de les anticiper et de mieux s’y préparer. Voilà pourquoi la Ville d’Aytré remet un exemplaire du Dicrim à tous les nouveaux habitants de la commune au moment de la cérémonie d’accueil. Il est également disponible en bas de cette page dans l’encadré “Ressource/s utile/s” et dans tous les lieux publics (CCAS, médiathèque, etc.). Notons que tout nouveau locataire ou propriétaire de la commune est légalement averti des risques majeurs connus sur le territoire grâce à l’Information Acquéreur Locataire (IAL). Ceux-ci sont également recensés sur le site Internet errial.georisques.gouv.fr.