Une falaise en souffrance

Le sentier littoral, entre la plage de Roux et le village ostréicole, peut être dangereux à certains endroits où la falaise est fragilisée. Un panneautage spécifique a été posé. La prudence est de mise.

On sait depuis longtemps que la montée des océans et les conséquences du changement climatique peuvent entraîner le recul du littoral, par l’action combinée des vagues ou du vent. Le phénomène peut être naturel ou être la conséquence de l’activité humaine. Les chiffres font vraiment prendre conscience de la réalité : environ 75% du trait de côte européen régresse de façon significative, et même parfois rapidement.

Forcément, la côte d’Aytré n’est pas épargnée. La falaise est en effet attaquée par la mer, créant des cavités profondes (2 mètres pour certaines) qui en affaiblissent la stabilité. Le constat est même assez alarmant. Le sentier littoral, situé entre la plage de Roux et le village ostréicole, devait donc être sécurisé. Les services de la mairie et Katia Grosdenier, adjointe pour le développement du tourisme et l’animation du littoral, ont alerté la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), qui s’est emparée du sujet avec beaucoup de sérieux et de rapidité.

Une expertise a été effectuée pour mesurer l’ampleur des dégâts.

Conclusion : la falaise recule et il est dangereux de s’y promener. Certaines parties du sentier, qui avaient été sécurisées en 2010, seraient même proche de l’éboulement. Les services de l’État devront sans doute négocier avec les propriétaires privés, qui pourraient se voir contraints d’accepter un nouveau tracé. Ils doivent en effet laisser un passage de trois mètres pour les promeneurs « c’est la servitude de passage ». L’État est responsable de l’entretien et de la mise en sécurité du sentier. Il pourrait donc, après une enquête publique, définir un nouveau tracé et prendre en charge le financement des travaux. Vous êtes informés du risque d’éboulement par un panneautage situé à chaque extrémité du tronçon. Une information particulière est même placée à chaque endroit plus critique. L’interdiction de passage n’a pas été retenue, mais il va de soi que la plus grande prudence doit être respectée si vous décidez d’emprunter ce sentier littoral.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×